Éric Fillion

Éric Fillion étudie le piano classique et l’orgue de cinq à quatorze ans.

 

À l’âge de quinze ans, il commence à jouer du synthétiseur dans quelques groupes alternatifs. Il entreprend des études à la polyvalente Monseigneur-Richard pour y décrocher un diplôme en dessin

publicitaire et se dirige en arts plastiques au CÉGEP de Saint-Laurent de 1986 à 1989.

 

Il se joint à divers ensembles de rock progressif, dont Filbër Bascö, 1988-1992, avec qui il participe à une compilation progressive destinée au marché japonais et européen (Dans l’antre du dragon), Société d’images en 1989 (gagnants de l’Empire des futures stars au milieu des années 1980), et Talisma de 1993 à 1994, avec qui il se produit en spectacle.

sylvain lamirande

Sylvain Lamirande fait ses études collégiales en saxophone classique et musique électronique entre 1983 et 1988, et collabore avec Claude Fradette et Pierre Dumont (membres fondateurs du C.E.M, Centre d’expérimentation musicale de Jonquière) à diverses performances.

 

 À Québec, il monte un studio électronique et participe au jeu d’improvisation COBRA (Game player), initié et dirigé par John Zorn. Lamirande se produit plusieurs fois en concert en tant que membre du quatuor de saxophones Quatrax avec lequel il participe à un atelier d’improvisation avec le percussionniste Pierre Tanguay.

 

En 1988, il quitte Québec pour Montréal afin d’entreprendre des études universitaires en musique électro-acoustique et en saxophone jazz à l’Université Concordia. En 1993, il monte un groupe de jazz-rock, le Sylvain Lamirande Quartet.

 

SAMARKANDE -- Tous droits réservés 2017

Design web par Michel Cormier